Les enregistrements musicaux sont désormais en ligne

Dix poèmes publiés dans La Fontaine d’Amour ont été mis en musique par Phinot et Lupi dans le chansonnier de Beringen de 1548. Grâce au travail d’édition de Marc Desmet et à l’interprétation d’Anne Delafosse et la classe de musique ancienne du CESR, on peut de nouveau écouter ces mises en musique, pour la première fois depuis le XVIe siècle.

Les conditions de travail inédites ne nous permettent pas de créer aisément une page dédiée dans l’espace « Ressources » du site, mais on peut accéder aux poèmes, lire les partitions et écouter les enregistrements à partir de la transcription de La Fontaine d’Amour.

Il s’agit des épigrammes suivantes:

  • « Si vraye amour merite recompense »
  • « Je l’ay perdu bien meschamment »)
  • « Souvent je veulx baiser Catin »
  • « Un vieillard maintenir vouloit »
  • « La Dame qui tant te farfouille »
  • « Navré m’avez, vous me pouvez guerir »
  • « Ta beaulté me donne esperance »
  • « Par toy je vis, par toy je mœurs »
  • « Catin veult que souvent la voye »

Que ces morceaux adoucissent un peu les longues journées de confinement, avec ou sans enfants…

Pour les mélomanes, le Berliner Philharmoniker rend disponibles gratuitement ses opéras. Il suffit de s’inscrire avant le 30 mars avec le code BERLINPHIL sur la page dédiée.


Cette entrée a été publiée dans Avancées du projet le par .

À propos Élise Rajchenbach

Maîtresse de conférence à l'Université Jean Monnet Saint-Étienne, membre du laboratoire IHRIM - UMR 5317, Élise Rajchenbach est, entre autres, spécialiste du milieu lyonnais. Elle a édité les _Rymes_ de Pernette Du Guillet et travaille également à l'édition papier du _Recueil des œuvres de feu Bonaventure des Périers_ (Lyon, Jean de Tournes, 1544). Elle dirige le présent projet d'édition numérique des œuvres du polygraphe Charles Fontaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.