Autour de Clément Marot et des recueils collectifs. Configuration du champ poétique français (1536-1537)

Nathalie Dauvois et Julien Goeury publient dans le dernier numéro des Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes un dossier intitulé “Autour de Clément Marot et des recueils collectifs. Configuration du champ poétique français (1536-1537)”. Il présente les contributions de divers membres de l’équipe Fontaine (Jérémie Bichüe, Elsa Kammerer, Nina Mueggler, Sandra Provini et Élise Rajchenbach), dont un article sur le cas de Charles Fontaine et ses tâtonnements pour s’inscrire dans la scène poétique en 1536-1537, étudiés à travers trois moments éditoriaux et amicaux: le concours des blasons, la mort du Dauphin et la querelle Marot-Sagon. Toujours en rapport avec Fontaine, Jérémie Bichüe réfléchit quant à lui à cette dernière querelle.

Ce numéro est l’occasion de mieux saisir le paysage poétique en France en 1536-1537, c’est-à-dire au début de la carrière poétique de Fontaine et de réfléchir à la part des amitiés et des réseaux dans la constitution d’une figure d’auteur et dans ses tentatives pour entrer dans le champ poétique.

Table des matières:

  • Julien Goeury, Nathalie Dauvois: Introduction
  • Jérémie Bichüe: Stratégies individuelles et collectives à l’aube de la querelle Marot-Sagon. Charles de La Hueterie, François de Sagon et leur imprimeur Olivier Mallard (1535-1537)
  • Guillaume Berthon: Combattant marotique, traducteur humaniste, auteur évangélique: la trajectoire de Calvy de la Fontaine
  • Élise Rajchenbach: Entrer dans le champ: les premiers pas de Charles Fontaine dans et en marge des recueils collectifs
  • Sophie Astier: Les réseaux de François de Sagon: premier essai de cartographie
  • Sandra Provini: Les Réseaux de l’esclave fortuné, bâtard d’Amboise, soldat et poète
  • Claire Sicard: 1536-1537, Mellin de Saint-Gelais ou l’étoile mystérieuse
  • Nina Mueggler: “Débroder Brodeau.” Victor Brodeau, secrétaire, poète et éditeur
  • Elsa Kammerer: Le Blason de la mort et son double en prose. Du nouveau sur Jean de Vauzelles, les Blasons et la “Danse de la mort” de Holbein (1536-1538)

Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes, 2020-2, no 4, p. 131-291.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.