Pensée et Pratique poétique du réseau à la Renaissance (1500-1550)

Le projet Fontaine s’intègre désormais dans un projet plus vaste, “Portée et pratique poétique du réseau à la Renaissance (1500-1550)”, qui inaugure, à partir de la rentrée 2022-2023, un cycle de séminaires.

Cycle 1 : « Réseaux à l’œuvre des recueils poétiques : livres des amis, livres pour les amis »

Organisation: Élise Rajchenbach (Université Jean-Monnet Saint-Étienne, IHRIM_UMR5327, Institut Universitaire de France). 1er semestre 2022-2023.

Il s’agira d’interroger la façon dont les réseaux participent de la constitution des recueils poétiques, tant du point de vue de leur architecture que de la forme matérielle qu’ils mettent en œuvre, dans le manuscrit comme dans l’imprimé.

On pourra observer notamment :

  • Les modalités d’élaboration d’un recueil au sein d’un groupe
  • Les pratiques collectives de la création
  • Les pratiques d’émulation, notamment dans le cadre de concours (institutionnels ou non), de querelles ou de dialogues poétiques mis en scène
  • La matérialité de cette « fonction réseau » : des objets comme les Libri amicorum et leurs ancêtres ; des pratiques de mise en livre (imprimé ou manuscrit – par exemple BnF ms fr 1667, constitué pour Jacques Thiboust).
  • La publication de « Livres des amis » au sein des recueils ; la publication de pièces d’une autre main au sein du recueil

Cycle 2 : « Genres poétiques du don et de l’échange »

Organisation: Nina Mueggler (Université de Fribourg) et Élise Rajchenbach (Université Jean-Monnet Saint-Étienne, IHRIM_UMR5327, Institut Universitaire de France). 2e semestre 2022-2023.

  • Les traces d’une pratique éphémère ou phatique de la poésie
  • L’épithalame, l’épigramme, l’églogue ou d’autres genres poétiques
  • Le Tombeau poétique
  • La « Responce »
  • Les pièces d’escorte, la pratique des paratextes (qui ? quelle dispositio ? quels échos ? créent-ils des recueils en réseaux, par les paratextes ?)

Télécharger l’appel à contribution complet.


Cette entrée a été publiée dans Avancées du projet, Projets en réseaux le par .

À propos Élise Rajchenbach

Maîtresse de conférence à l'Université Jean Monnet Saint-Étienne, membre du laboratoire IHRIM - UMR 5317, co-directrice du GRAC, Élise Rajchenbach est, entre autres, spécialiste du milieu lyonnais. Elle a édité les _Rymes_ de Pernette Du Guillet et travaille également à l'édition papier du _Recueil des œuvres de feu Bonaventure des Périers_ (Lyon, Jean de Tournes, 1544). Elle dirige le présent projet d'édition numérique des œuvres du polygraphe Charles Fontaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.