Qui est le Chanoine Caille?

Dans les Estreines de 1546, publiées chez Jean de Tournes, Fontaine adresse un quatrain “A Monsieur le Chanoine Caille”:

Ja ne fault que ma Muse faille
En ses petis vers mesurés,
Dire que lettres, et lettrés,
Sont cheris du Chanoine Caille

Difficile d’identifier le moindre habitant de Lyon chanté par Fontaine dans son recueil d’étrennes. Le hasard de la fréquentation des archives municipales offre toutefois des éléments de réponse. On trouve en effet dans un document recensant les “nommées des pensions que tiennent les églises, monastères et couvents sur les maisons de Lyon” datant de 1555 (CC/57) le nom du chanoine Jacques Caille, chanoine à Saint-Just (folio 137), qui prend une ou plusieurs pensions sur des maisons de Lyon.

D’après la “Généalogie historique de la Maison de Cadier de Veauce”, publiée dans la Revue historique de la noblesse, Jacques Caille est l’oncle de Marguerite Caille, fille de Simon Caille, écuyer, prévôt des maréchaux de France en la sénéchaussée de Lyon, Forez et Beaujolais, et d’Anne Bullioud. Le 5 décembre 1551, Marguerite Caille épouse Jacques de Cadier, écuyer, seigneur de la Brosse, de Baize et autres lieu, élu pour le roi au pays et élection de Bourbonnais et conseiller des comptes. Jacques Caille est présent au mariage. À cette date, il est chanoine de l’église collégiale de Saint-Just et prieur commendataire de Villemeux (p. 137-138).

Sources:


Cette entrée a été publiée dans Prosopographie le par .

À propos Élise Rajchenbach

Maîtresse de conférence à l'Université Jean Monnet Saint-Étienne, membre du laboratoire IHRIM - UMR 5317, Élise Rajchenbach est, entre autres, spécialiste du milieu lyonnais. Elle a édité les _Rymes_ de Pernette Du Guillet et travaille également à l'édition papier du _Recueil des œuvres de feu Bonaventure des Périers_ (Lyon, Jean de Tournes, 1544). Elle dirige le présent projet d'édition numérique des œuvres du polygraphe Charles Fontaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.