Le chanoine Charton

Les Estreines de 1546 offrent un quatrain “A Monsieur le Chanoine Charton”:

Tant va courant par ceste ville
De ton sçavoir le bon renom,
Qu’il fait tant bien luyre ton nom,
Comme un Astre luyt entre mille.

Le nom du chanoine Charton ou Charreton figure dans un document conservé aux Archives municipales de Lyon recensant les “nommées ou dénombrement des biens meubles et immeubles possédés par les habitants de Lyon” en 1551 (cote CC/42). Il possède “ung grand tenement de maison, nommé le Chariot, assiz en la dicte rue (cad la rue de Pierre-Scise), jouxte le chemin tendant de la dicte rue à la fontaine des Expées (Excès?) et l’église Saint-Martin de la Chanal (cad Chana)”. La maison est prisée 70 livres.

Sources:


Cette entrée a été publiée dans Prosopographie le par .

À propos Élise Rajchenbach

Maîtresse de conférence à l'Université Jean Monnet Saint-Étienne, membre du laboratoire IHRIM - UMR 5317, co-directrice du GRAC, Élise Rajchenbach est, entre autres, spécialiste du milieu lyonnais. Elle a édité les _Rymes_ de Pernette Du Guillet et travaille également à l'édition papier du _Recueil des œuvres de feu Bonaventure des Périers_ (Lyon, Jean de Tournes, 1544). Elle dirige le présent projet d'édition numérique des œuvres du polygraphe Charles Fontaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.