Biblyon – 8e édition

La 8e édition de Biblyon aura lieu le vendredi 29 juin 2018 à l’ENSSIB à Lyon.

À cette occasion, Élise Rajchenbach présentera en début d’après-midi ses dernières découvertes sur Charles Fontaine, à partir de ses exploration des Archives. De l’inédit en perspective!

Le programme complet de la journée est consultable sur le site de l’ENSSIB.

Éditer Michel d’Amboise

La troisième journée d’étude consacrée à l’édition des œuvres de Michel d’Amboise aura lieu le mercredi 6 juin 2018 à Rouen. Télécharger le programme.

Programme de la journée

Matin

  • 9h30: Accueil et introduction de la journée
  • 9h45-10h15: Guillaume Dinket (Rouen Normandie): « Michel d’Amboise, poète-architecte: construction / déconstruction du recueil poétique Le Babilon« 
  • 10h15-10h45: Sandra Provini (Rouen Normandie): « La traduction retrouvée du Dixiesme livre des Methamorphoses d’Ovide par Michel d’Amboise »

Discussion et pause

  • 11h-11h20: Alice Vintenon (Bordeaux Montaigne): « Comment éditer une traduction- amplification? L’exemple du Ris de Démocrite« 
  • 11h20-12h: Table-ronde sur « Michel d’Amboise traducteur » avec Sylvie Laigneau-Fontaine (Dijon), Xavier Bonnier (Rouen Normandie) et John Nassichuk (Western Ontario)

Discussion et déjeuner

Après-midi

  • 13h30-14h30: Christophe Schuwey (Fribourg): « La TEI, qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert? »
  • 14h30-15h: Claire Sicard (CÉRÉdI, Rouen Normandie): « L’édition numérique du Secret d’Amour« 

Discussion et pause

  • 15h15-17h: « Édition numérique des œuvres de Michel d’Amboise » avec Thibaut Guichard (IRIHS, Rouen-Normandie), Pascal Joubaud et Christophe Schuwey (Fribourg)

Séminaire du mardi 5 juin 2018

Matin (10h30-12h30)

  • Sophie Astier (BMVR Marseille): Identifier un personnage historique: quelques pistes méthodologiques.

Après-midi (14h-17h30)

  • Mathilde Vidal (Université Paris-Diderot), pour Florence Bonifay et elle-même: Éditer Les Ruisseaux de Fontaine (1555) et les Odes, enigmes et epigrammes (1557).
  • Marc Desmet (Université Jean-Monnet de Saint-Étienne): Charles Fontaine mis en chant: les leçons opposées de Dominique Phinot et Didier Lupi dans le chansonnier Beringen (Lyon, 1548).
  • Élise Rajchenbach (Université Jean-Monnet de Saint-Étienne): Du nouveau sur Charles Fontaine.

Toute personne désireuse de participer au séminaire, de manière ponctuelle ou régulière, est la bienvenue.

Contact:
Élise Rajchenbach: elise.rajchenbach/@/univ-st-etienne.fr

Télécharger le programme

Annonce sur site de l’IHRIM:

Université Jean-Monnet de Saint-Étienne, faculté des lettres
Salle G05
33, rue du 11 novembre
42 000 Saint-Étienne
Pour venir depuis la gare de Châteaucreux :
Tram T3, direction Bellevue. Arrêt « Campus Tréfilerie »

Du nouveau dans l’équipe éditoriale

Sylvie Laigneau-Fontaine et Sandra Provini rejoignent l’équipe éditoriale. Sylvie Laigneau-Fontaine étudie les liens de Fontaine avec les poètes néo-latins du sodalitium Lugdunense et Sandra Provini prend en charge l’édition des diverses traductions d’Ovide élaborées par Fontaine. Cette réunion des forces constitue la suite logique des échanges noués entre le projet d’édition des œuvres de Michel d’Amboise, et le projet Fontaine, les œuvres des deux poètes dialoguant en particulier autour des Héroïdes d’Ovide.

Sylvie Laigneau-Fontaine est professeur de littérature latine à l’université de Bourgogne. Après une thèse sur Catulle et les poètes élégiaques romains, elle s’est tournée vers la littérature néo-latine, en particulier vers sodalitium Lugdunense. Elle a publié une édition des Nugae (1533) de Nicolas Bourbon (Droz, 2008) et, en collaboration avec Catherine Langlois-Pézeret, une édition des Epigrammatôn libri duo (1538) de Gilbert Ducher (Champion, 2015), et a dirigé ou co-dirigé plusieurs ouvrages (La Silve. Histoire d’une écriture libérée en Europe, de l’Antiquité au XVIIIe siècle, en collab. avec P. Galand, Brepols, 2013 ; Petite patrie. L’image de la région natale chez les écrivains de la Renaissance, Droz, 2013 ; Savoir-vivre et grossièreté à la Renaissance, revue en ligne Camenae ; Machines à voler les mots. Idéologies, pratiques et techniques du plagiat, en collab. avec P. Bravo et G. Sangirardi, EUD, 2017).

Sandra Provini est maîtresse de conférences à l’Université de Rouen-Normandie et membre du CÉRÉdI. Ses travaux portent sur la poésie française et néo-latine des années 1500-1540. Elle dirige l’édition en cours des œuvres complètes de Michel d’Amboise.

Consulter la présentation de l’équipe éditoriale.