Archives mensuelles : février 2019

Charles Fontaine, poète et pédagogue

Si l’on connaît les travaux de Marine Molins sur les activités de Fontaine comme pédagogue, notamment à travers son travail de traduction, l’œuvre de jeunesse de notre poète est pour le moment largement restée dans l’ombre.

Agnès Passot-Mannooretonil publie un ouvrage qui devrait ouvrir de nouvelles perspectives sur la question, Poètes et pédagogues de la Réforme catholique (Paris, Classiques Garnier, 2019). Elle consacre en particulier quelques chapitres au jeune Fontaine. À découvrir au plus vite, donc!

Lire la présentation de l’éditeur.

Charles Fontaine, lecteur d’Horace



Nathalie Dauvois, Michel Jourde et Jean-Charles Monferran ont réuni, dans un volume tout juste paru, Chacun son Horace. Appropriations et adaptations du modèle horatien en Europe (XVe-XVIIe siècles), dix-sept contributions sur les appropriations et les lectures d’Horace du XVe au XVIIe siècles.

À la différence de Virgile qui n’était pas théoricien, ou d’Aristote qui n’était pas poète, Horace offre à la fois une théorie et une pratique, et celles-ci cultivent l’ambiguïté, sinon la contradiction. Il est sensible, comme poète et comme théoricien, à la variété, à la différence et au droit de l’appropriation. Ses textes permettent, loin de tout système et par morceaux épars, de mettre au premier plan des questions essentielles, littéraires, linguistiques et sociales, sur l’autorité de l’usage, la portée de l’innovation, la relation au modèle, questions qui ne cessent d’occuper la première Modernité. Aussi selon les milieux, les options poétiques, les générations, chacun s’accapare Horace et s’en réclame, l’accommode à ses propres idées, la plasticité du texte horatien permettant ces adaptations concurrentes ou successives. Issues pour la plupart du colloque organisé à l’Université Sorbonne-Nouvelle/Paris 3 les 11 et 12 juin 2015, les dix-sept études réunies dans ce volume examinent certains des débats et des conflits suscités par Horace et ses textes, ou certaines appropriations de son modèle. Elles viennent clore à leur manière les quatre années du projet ANR consacré à la réception d’Horace à l’âge moderne.

Le volume présente un article d’Élise Rajchenbach sur le cas de Charles Fontaine. L’article s’attache à étudier comment, dans les Ruisseaux de 1555, Fontaine, directement incriminé par Du Bellay dans le Deffence et Illustration de la Langue Françoyse, s’attache à répondre à celui qui se présente comme le nouvel Horace français en se fondant, lui aussi, sur le modèle horatien.

Élise Rajchenbach, « Les Ruisseaux horatiens de Fontaine: une réponse à la Deffence et Illustration de la Langue Françoyse? », in Chacun son Horace. Appropriations et adaptations du modèle horatien en Europe (XVe-XVIIe siècles), éd. N. Dauvois, M. Jourde et J.-C. Monferran, Paris, Champion, 2019, p.157-174.

Voir l’annonce de la parution du volume sur le site de l’IHRIM.

Charles Fontaine possède son article Wikipedia

Jusque très récemment, Charles Fontaine ne possédait pas d’article Wikipedia. Ce manque est désormais comblé grâce au travail de longue haleine de Mathilde Gardet et de Kilian Nicolas, étudiants en première année de master recherche à l’Université Jean Monnet Saint-Étienne.

Cette page a été conçue dans le cadre du séminaire de master que j’ai mené au premier semestre 2018-2019. Ce séminaire proposait cette année une initiation à l’édition de textes anciens en prenant pour support Les Ruisseaux de Fontaine. Pendant que la majeure partie des étudiants élaboraient chacun une petite édition critique d’une centaine de vers ou d’un ensemble en prose cohérent équivalent, Mathilde Gardet et Kilian Nicolas ont effectué ce travail de synthèse et de rédaction tout en se conformant aux exigences spécifiques de l’encyclopédie collaborative en ligne. Ils ont présenté leur travail en cours lors d’un exposé suivi d’un moment d’échanges nourris avec le groupe. Le projet scientifique d’édition des œuvres de Fontaine s’inscrit ainsi dans une démarche pédagogique, conformément à la vocation de l’Université, qui est de lier l’enseignement et la recherche. Il a également formé les étudiants à un travail d’articulation entre recherche scientifique et vulgarisation.

L’article est consultable et amendable, conformément à la vocation de l’encyclopédie collaborative. Lire l’article.

Grâce à cette page, Charles Fontaine et le projet d’édition de ses œuvres gagnent en visibilité et en notoriété. Souhaitons que cet article ouvre la voie à une présence accrue ainsi qu’à une présentation plus juste de Fontaine dans les ouvrages d’histoire littéraire et dans les anthologies destinées au grand public.